Gros-prout

 

 

      Cantate du matin …

 Symphonie rugissante des profondeurs de l’intestin …

 

 Tel un concert en "raie " mineur …

 Ayant comme maestro le postérieur …

 

 

 

 

 

             J’ai pour Mentor Eole …

          Qui jamais ne flageole …

                 Je suis le pet …

              Et je vais essayer de me présenter …

 

                                   On me trouve vulgaire , rustre ou mal élevé …

                      Surtout si , inopportun et mal à propos je me suis invité …

                                              Du latin flatus …

                                    Je suis un relent impur de l’anus …

 

                              Mes traits de caractère sont très variés …

                             Comme les adjectifs pour me qualifier …

              Je peux être agressif , explosif , incolore , inodore …

                            Ou encore malodorant , calme et sonore …

 

                                           Il m’arrive également d’être une agréable caresse …

                             Lorsque délicatement mon souffle chatouille vos fesses …

                                    Par temps froid je suis votre fidèle compagnon …

                                                    Et réchauffe vos pantalons …

 

                Vous avez parfois l’idée pour vos rencarts …

                                      De me retenir en gare …

                                Alors docilement je repars …

                                    Mais même un peu en retard je reviens plus tard …

 

                         En tant que prout , je suis multiservice et je peux rapprocher …

             A contrario je suis aussi doué pour provoquer l’inverse et vous éloigner …

                            49642_Melaka_prout_f

                   En effet si une fille pète c’est qu’elle se sent à l’aise avec vous …

                            prout   

Par contre pour le garçon , c’est exclusivement pour marquer son territoire vis-à-vis de vous …

 

                                      

                                Pour préserver mon honneur …

                Et être fidèle à ma réputation de " puanteur " 

                Mes complices sont le choux fleur , les haricots et les oignons …

                                             Ainsi que les œufs et les champignons …

 

                                                      Ils sèment la confusion dans vos tripes …

                                                                Afin que je m’en émancipe …

                                      Gonflé comme un ballon votre bidon devient tout rond …

                                                           Je prépare mon évasion …

 

                                  On me dit souvent : " articule quand tu pètes " !

                 Alors avec assiduité et diction je libère la bête …

                                Sous ma force , tant bien que mal , la capsule s’élargit …

               Et votre orifice jusque-là étroit devient ma porte de sortie …

 

                                                                Heureux et fiers de m’être échappé …

                          J’utilise comme porte-voix , l’entonnoir de votre fessier …

                                                     Je crie avec impertinence et insolence …

                                                          J’admets ce manque d’élégance …

 

          Pour ma défense , à l’occasion , je sais aussi être discret …

                       Comme un pet sur une toile cirée …

                                     Adoptant contre mes victimes …

                                    Une stratégie bien plus subtile …

 

                                                                         Elle consiste sans bruit ni son …

                                                                              A évacuer un parfum nauséabond …

                                   En compagnie de tierses personnes ou en réunion …

          Elle incrimine ainsi son ou ses voisins , suscitant l’interrogation …

 

                    Mon instrument est votre derrière …

                             Je suis un virtuose du sphincter …

                                              Si l’envie vous prend de sonner le clairon …

                                                                      Je jouerais encore du troufignon …

 

              Voici quelques recommandations pour m’apprivoiser …

                 Mais n’arrêtez pas pour autant les flageolets …

                                 Un gaz est souvent imité …

                                      Mais jamais égalé …

 

                                            Flatuler sous les draps …

                                     Cause des tracas …

                          Ne pétez jamais en combinaison de plongée ou en col roulé …

                                                   Vous pourriez vite le regretter …

                  plaque-de-ville-prout        

                               J’aimerais vous parler de plusieurs amis …

                                     Qui vous donne bien des soucis …

                                            On est tous différents …

                                 Mais vous en connaissez sûrement …

 

                                       Il y a le pet profond et clair …

                                         Celui dont on est fiers …

                                      Il y a le pet mitraillette …

                                     Accompagné à la trompette …

 

                                            Il y a le pet fuyant …

                                             Très inquiétant …

                                         Il y a le pet silencieux …

                                            Timide et taiseux …

 

                                            Il y a le pet poltron …

                             Qui laisse des séquelles dans le caleçon …

                                           Il y a le pet piquant …

                                 Qui brûle les poils en passant …

 

                                              Il y a le pet de colère …

                                   Qu’on parachute comme un ulcère …

                                   Et enfin le pet sans faire exprès …

                                  Il a suffi de rire ou de se pencher …

 

                                               Gardez à l’esprit un peu d’égoïsme et de pudeur …

                                      S’il vous vient l’imagination de partager votre odeur …

                                              On se félicite souvent de son propre fumet …

                                                Mais les autres n’ont pas le même nez …

 

                          Chaque trou de balle à son titre de noblesse …

                                     Alors n’en faites pas des caisses …

                                           En me traitant de trou du cul …

                                      Je mets un vent aux idées reçues …

 

         N’approchez jamais une flamme lors de mon expulsion !

                  À moins de vouloir connaître la signification de l’expression :

                                                   " péter le feu "!

 

                                                   prout005